IL ÉTAIT UNE FOIS L’AUTISME

Depuis 2013, Diagora s’engage dans le soutien d’un événement social par année.

Nous mettons l’accent, en 2022, sur un événement particulier qui sera porteur d’espoir pour de nombreuses familles concernées par l’autisme.

« Il était une fois l’Autisme » est un Cri d’Espoir : un message réaliste et optimiste qui s’adresse à tous ceux qui sont impactés de près ou de loin par la tornade que peut être l’Autisme…
Au-delà de l’Autisme, chacun y trouvera un écho à ses points faibles et ses souffrances personnelles pour apprendre à vivre au mieux avec soi-même et avec les autres quelles que soient nos différences.

Faire le lien avec l’histoire complexe de tous les autistes et celle de Samy Victor permettra de répondre à la question cruciale : comment aborder l’autisme de la meilleure manière possible ?

Nadia D. embarquera le public dans l’histoire mouvementée de son fils Samy-Victor, le Petit Prince bleu du conte Il était une Fois l’Autisme dont elle vient de terminer l’écriture.
Non verbal dans la « vraie vie », il a longtemps subi un cerveau hors norme, mais aussi les moqueries, les mises à l’écart… avant d’avoir la capacité de l’apprivoiser et de réussir enfin à atteindre des objectifs extraordinaires.
En effet, Samy-Victor a décroché sa ceinture noire de taekwondo à l’âge de 17 ans… mais également un Bac Pro de Jardinier Paysagiste. A l’avenir il souhaite transmettre ces arts martiaux aux jeunes autistes et devenir un ambassadeur de cette cause.

Parution dans le Journal Taekwondo :

« C’est la première fois qu’un autiste atteint ce niveau de taekwondo. Le secret de cette réussite vient de l’optimisme redoutable de sa maman Nadia D qui n’a jamais failli. Omniprésente dans ses apprentissages, elle prend à bras-le-corps tous les instants de la vie de son fils et le fait progresser ».
« Je suis intimement convaincue qu’avec une prise en charge globale, nous pouvons transformer l’existence d’un autiste… ».

Entre conte et réalité, douceur et souffrance, échec et réussite, le public sera amené à ressentir ce que vivent tant d’autistes et leurs proches à travers le monde pour mieux saisir l’importance de comprendre l’autisme et cesser d’en avoir peur.
Le but de cette rencontre est d’éclairer sur les clés possibles du passage d’un extrême mal-être à un maximum de bien-être.
Avec ce témoignage, le public apprendra donc comment Samy V a réussi à parler… à décrocher sa ceinture noire de taekwondo à l’âge de 17 ans et de judo à 18 ans. Mais aussi, comment il est passé des structures spécialisées au collège puis au lycée. Et surtout comment il a appris à être bien dans sa peau d’autiste et à comprendre les « neurotypiques » et les codes de la vie en société.

 

Un voyage de la souffrance au bien-être avec différents intervenants et personnages clés de cette aventure hors norme ! 

Samy-Victor sera présent pour rendre cette rencontre avec le grand public plus forte et enrichissante.
La projection d’un spectacle de danse hip-hop, racontant la réalité de l’autisme, avec ce jeune homme sera mis en lumière sur scène.
Quelques précieux témoignages des personnages clés de la réussite de Samy viendront éclairer le tableau.
Des temps de débat permettrons au public de poser des questions directement.
La projection de l’interview de Samy Victor, par le philosophe et écrivain Joseph Schovanec permettra d’apporter une conclusion particulièrement instructive et riche sur l’inclusion et la neurodiversité !

 

Une immersion dans l’univers à la fois terrible mais aussi extraordinaire de l’autisme !

Horaire : 14h-17h

Réservations : du 5 au 22 janvier auprès de NaDia au 06 81 89 95 59 .

Tarif unique : 5 €.

Partagez l’info :